Cardiologie Tonkin

Fermeture FOP (Foramen Ovale Perméable)
Pénibilité
40' d'intervention

A quoi ça sert ?

Les 2 oreillettes sont séparées par une cloison nommée le Septum Inter Auriculaire (SIA). Durant la vie fœtale cette cloison laisse passer le sang par un chenal, le Foramen Ovale qui se ferme à la naissance. Il peut rester perméable (FOP) dans 25 à 30% des cas. Cela n’est pas une maladie mais une simple variante à la norme.

Dans certains cas, ce FOP peut être responsable d’accidents vasculaires cérébraux, d’accidents de décompression du plongeur ou d’une mauvaise oxygénation du sang (syndrome platypnée-orthodéoxie). C’est dans ces cas que l’on peut proposer une fermeture par voie endovasculaire non chirurgicale.

Comment ça marche ?

Cette procédure requiert une hospitalisation de 3 à 4 jours. Elle est réalisée sous anesthésie générale. Le système de fermeture (AMPALTZER dans notre service) est introduit par la veine fémorale au pli de l’aine. Il est constitué de 2 disques en Nitinol reliés par un axe métallique dont le positionnement est guidé par les rayons X et souvent par une échographie trans-œsophagienne. Regardez la vidéo ci-dessous pour plus d’information.

Comme pour la coronarographie, l’intervention n’est pas douloureuse. La gêne liée à la ponction des vaisseaux fémoraux est minime du fait de l’anesthésie. Les injections de contraste iodé nécessaires au repérage occasionnent des bouffées de chaleur. Le gonflement du ballon n’est pas perceptible.

Est-ce douloureux ?

L’examen réalisé sous anesthésie générale n’est pas douloureux.

Y’a-t-il un risque?

La ponction d’un vaisseau et le passage des sondes peut entrainer des hématomes, des hémorragies. Rarement, le dispositif de fermeture peut se déplacer et nécessiter une intervention chirurgicale. Des infections au point de ponction sont rares.

L’injection d’iode peut entrainer des allergies (si vous avez des antécédents allergiques signalez-le).

Dans les suites de l’examen, si vous présentez un essoufflement, des douleurs à la poitrine ou au point de ponction, faites le savoir à votre cardiologue.

Dernière mise à jour : Le 7 janvier 2015